NOS PRINCIPES

 

(<-----  Cliquez sur les noms de catégorie à gauche pour accéder aux pages.)

 

   Rendre heureux les chiens qui vivent à nos côtés.

   Trouver à nos chiots des acquéreurs responsables et à même de comprendre que nos petites mères ont donné, comme nous, de leur temps et leur amour à leurs petits afin qu'ils aient les bases pour un comportement équilibré.

   Faire passer le message que cela se respecte, que ces petits méritent de par leur gentillesse et leur vulnérabilité un foyer où on saura les comprendre et aprécier leur candeur.

Prendre position toutes les fois où cela nous est donné contre les marchands de chiens qui nient le vivant et menacent, à terme, la respectabilité de notre profession.

Assurer à nos clients un suivi et des conseils toute la vie de leur chien, et ce dans la mesure de nos compétences. 

Êtes-vous sur de répondre "oui" à toutes ces questions ?

I. Ai-je assez de temps à lui consacrer chaque jour ?

   Le chien est un animal social. Pour vivre heureux il a besoin d'une présence régulière. Acquérir un chiot est déconseillé dans le cas d'un travail à plein temps sans retour à la maison le midi ou sans présence au moins 3 jours par semaine (par exemple le week-end plus un mercredi).Un chien malheureux va extérioriser ses angoisses en détruisant son lieu de vie ou bien l'intérioriser en se rongeant les pattes ou en faisant une dépression... comme nous.

 

II. Ai-je assez de place pour offrir à cet animal un espace nécessaire à de bonnes conditions de vie ?

   Tous les chiens ont besoin de dépenser leur énergie sans entraves, de sentir des odeurs qui les informent de ce qui se trame alentour, de côtoyer des congénères et de se rouler dans l'herbe. Cloîtrer un chien dans un appartement sans respecter ses besoins élémentaires et ce sous le prétexte qu'on a soi même besoin d'une compagnie n'est pas raisonnable.

 

III. Ai-je assez de connaissances en matière d'éducation pour élever correctement la race que j'ai choisie ?

   Choisir une race ne se fait pas à la légère. Chacune d'elle a ses caractéristiques et besoins élémentaires.

 

IV. Suis-je assez patient pour supporter les tracas que ce chien me vaudra peut-être ?

   Une douzaine voire une quinzaine d'années de vie commune laissent la place à de nombreuses joies mais aussi quelques tracas.

 

V.Pourrais-je  supporter les frais inhérents à son entretien ?

   En cas de fins de mois déjà difficiles, l'entretien d'un chien peut grever le budget familial, il est néanmoins proportionnel à la taille du chien. (voir: quel budget prévoir à l'année).

 

VI. Suis-je assez fidèle pour ne jamais l'abandonner ?

   Faire l'acquisition d'un chien est un engagement. Le chien considère son maître comme la lumière de sa courte vie. Le temps qu'il mettra à se remettre d'un abandon varie selon son age, et selon la stabilité qu'il trouvera au sein de son nouveau foyer.